Scandinavian Working Papers in Economics

Working Papers,
University of Aarhus, Aarhus School of Business, Department of Economics

No 08-2: L'effet pro-concurrentiel de l'intégration européenne: Une analyse de l'évolution des taux de marge dans les industries manufacturiéres francaises

Flora Bellone , Patrick Musso , Lionel Nesta and Frédéric Warzynski ()
Additional contact information
Flora Bellone: CNRS-GREDEG, Postal: 250 rue Albert Einstein, Valbonne – Sophia Antipolis, 06560 France
Patrick Musso: CNRS-GREDEG, Postal: 250 rue Albert Einstein, Valbonne – Sophia Antipolis, 06560 France
Lionel Nesta: Observatoire Français des Conjonctures Economiques, Postal: Département de Recherche sur, l'Innovation et la Concurrence, 250, rue Albert Einstein, Valbonne - Sophia Antipolis, 06560 France
Frédéric Warzynski: Department of Economics, Aarhus School of Business, Postal: The Aarhus School of Business, Prismet, Silkeborgvej 2, DK 8000 Aarhus C, Denmark

Abstract: En situation de concurrence pure et parfaite, les décisions par les entreprises de quantité produites et d’utilisation des facteurs s’effectuent en égalisant le prix du marché de bien final avec le coût marginal. En situation de concurrence imparfaite, cette égalisation n’est plus respectée, les firmes ayant intérêt d’utiliser leur pouvoir de marché pour fixer un prix au-delà de leur coût marginal. Dans cet article, nous mesurons les taux de marge, définis comme l’écart en pourcentage entre le prix de vente et le coût marginal, à partir de données d’entreprises pour 14 industries manufacturières françaises de 1986 à 2004. Nous observons que le taux de marge moyen, sur l’ensemble de la période et sur l’ensemble des industries, est de 13,8%, ce qui est légèrement supérieur au Royaume-Uni. Nous trouvons que la mise en place du marché commun a conduit à une diminution de 4 à 5% des marges, alors que l’entrée en vigueur de l’Euro a constitué une opportunité pour les entreprises des secteurs de l’habillement et de l’automobile d’augmenter leurs marges d’environ 2%. Les taux de marge français sont contra-cycliques, et sont significativement déterminés par la configuration industrielle en termes d’ouverture au commerce internationale, de concentration industrielle et d’intensités capitalistique et technologique. Enfin, ces faits stylisés cachent une diversité sectorielle importante, qui révèle des pratiques de détermination des prix éminemment spécifiques aux secteurs.

Keywords: No keywords

JEL-codes: A10

42 pages, November 12, 2007

Full text files

08-2_fwa.pdf PDF-file 

Download statistics

Questions (including download problems) about the papers in this series should be directed to Helle Vinbaek Stenholt ()
Report other problems with accessing this service to Sune Karlsson ().

This page generated on 2018-01-23 23:30:47.